L'ATELIER ARCHITECTES
& INGENIEURS

REUNION - PARIS - MAURICE
L’ATELIER exporte aujourd’hui son savoir-faire. Notre expertise en architecture bioclimatique et notre démarche éco-responsable nous ont permis de développer plusieurs projets à l’étranger (Myanmar, Maurice, Mayotte, Tanzanie, Qatar…).

Hors-série mai-juin 2018 dédié à l'atelier ! Résultat d'un beau travail d'équipe !

CONFERENCE Vendredi 4 mai 2018 - 18H - Ecole Spéciale d'Architecture  > Architecture tropicale, recherche permanente d'équilibre < ▪ Speaker : Guillaume Hazet, architecte, co-fondateur de l'atelier et enseignant à l'ESAM La Réunion

L'Atelier vous souhaite une excellente année 2018 !

(Ré)écouter l'interview de Guillaume et Sylvain sur Réunion 1ère !

L'Atelier est fier de participer à la conception du 1er téléphérique de l'île de La Réunion !

L'Atelier est nominé au Tecoma Awards 2017 ! Voir la vidéo

Conception d'une résidence pour personnes âgées avec des locaux partagés sur la commune du Port à La Réunion.

  • La séquence d'entrée : le 'Baro'
 
  • L’entrée est facilement repérable depuis la rue, du fait de la création d’une faille naturelle dans l’enceinte bâtie. Nous avons souhaité soigner particulièrement la séquence d’entrée depuis le domaine public : l’entrée se fait par un « baro », entre deux corps de bâtiment, les résidents et les visiteurs ne pénètrent pas directement dans le bâtiment mais au cœur du jardin. Cette transition douce permet de générer un premier espace d’échanges entre l’intérieur et l’extérieur.
  • Le "Baro" est un signal naturel depuis la rue. Il donne accès au jardin, en passant entre les deux bâtiments.
         
  • Le jardin
  • C’est un espace essentiel, petit échantillon de nature réunionnaise, il doit dégager une ambiance de « Kour », avec des espaces ombragés, des plantes d’ornementation, des fleurs avec un petit carré d’épices, où les résidents peuvent aller cueillir leur piment frais, 4 épices, kaloupilé et autres aromes familiers de la culture créole…… Le jardin est en pleine terre ; il est possible de planter des grands sujets, en accord avec les ambiances souhaitées.
  • Un cheminement dans le jardin forme une boucle, favorisant la circulation, les rencontres, les échanges
   
  • Les logements
  • - L’ensemble des logements sont de type T2. Leur surface respective est supérieure ou égale à 56m². Tous les points relatifs à l’accessibilité ont été traités avec attention.
  • - La trame constructive est simple. L’empilement des logements permet une optimisation des fluides.
  • - Nous avons fait le choix, pour la liaison entre le séjour et la varangue, de ne pas mettre une grande baie coulissante, mais une porte vitrée associée à une jalousie toute hauteur. En effet, les châssis coulissants sont lourds et difficiles à manipuler ; ils donnent également peut de lisibilité aux personnes qui ont une vue diminuée une lisibilité claire entre le vantail ouvert et le ventail fermé. La porte vitrée accompagnée de la jalousie toute hauteur nous parait plus adaptée au contexte d’une RPA. Il est plus naturel d’entrer et sortir par une porte, et quand celle-ci est fermée (absence ou besoin d’intimité), la jalousie ouverte permet de conserver un flux d’air pour une meilleure sensation de confort.
 
  • Expression architecturale et matériaux
  • L’expression architecturale que nous proposons est basée sur un bâtiment de conception structurelle simple et optimisée. La trame des logements se superpose à celle du parking en R-1. Cette optimisation sur la base d’une palette de matériaux très limitée (bois naturel et panneaux type Trespa©) propose un traitement soigné des volumes et des façades.
  • Pour atténuer l’effet de la densité de construction sur la parcelle, nous avons proposé d’introduire des éléments de rupture d’échelle :
  • - Un soutènement marqué (espaces collectifs, services)
  • - Un niveau R+4, traité en attique pour limiter la hauteur perçue du bâtiment
  • - Des failles toute hauteur entre les trois corps, pour ne pas donner une lecture d’un seul bâtiment monolithique en « U », mais de trois bâtiment distincts.
  • Les matériaux (bois naturel et panneaux type Trespa©) sont disposés par « touche », en doublage, en protection de balcons ou de varangue, afin d’éviter l’effet de répétition et d’empilement inhérent à une opération dense.
 

MAITRE D'OUVRAGE:SIDR
LIEU:Le Port
TYPE D'OPERATION:Construction neuve
SURFACE:3 695 m²
CALENDRIER:
MONTANT DES TRAVAUX:5.7M€
MISSIONS:

Partager ce projet