Aller au contenu principal

46 logements, bureaux en commerces à Singuizou

A Mayotte, une opération de densification bioclimatique pour 46 logements sociaux à Singuizou à Mayotte

Informations du projet

Le projet que nous proposons s’inscrit dans l’esprit des grandes orientations urbaines initiées pour le quartier. Le programme implique une densité de construction. La mixité programmatique (Bureaux, commerces, logements) permet de créer une centralité urbaine salutaire.

Le projet s'organise autour de principes simples :

- Les commerces et les bureaux viennent prendre place naturellement le long du domaine public, la rue du stade. Les LLI surplombent ce socle sur rue. De larges transparences visuelles et aérauliques sont aménagées sur le bâtiment côté rue, offrant des perspectives sur le jardin et le bâtiment (LLS/LLTS) situé sur l'autre rive du canal.

La parcelle est en zone de fortes inondations et de glissement de terrain. Les abords de ce dernier sont traités en jardin paysager. Il met en valeur les arbres existants. L'intensité végétale que nous proposons en complément, constitue un véritable ilot de fraicheur en cœur de l'opération. L'impasse, traitée en circulation « verte » et le canal font partie intégrante de cet aménagement.

Le jardin devient le lien identitaire à la résidence.

Deux farés protégés de la  pluie et du soleil sont positionnés dans le jardin :

Les pilotis du parking semi-enterré permettent la circulation d'un flux d'air en cœur d'ilot.

Pour s’affranchir de fronts bâtis linéaires, nous avons composé le projet en une suite de différents volumes aussi bien en matériaux qu’en géométries, allant du R+3 au R+4. Cet épannelage permet de rendre poreux le projet ce qui permet le bon écoulement de l’air dans le projet mais aussi à l’échelle du quartier.

La brique de terre crue (TBC) a été volontairement utilisée en habillage et moucharabieh pour la laisser brute, pour retrouver la teinte rouge naturelle spécifique aux paysages de Mayotte. Cet habillage se transforme en moucharabieh devant les varangues permettant un très bon isolement. Les escaliers sont traités en volumes indépendants, protégés du soleil et de la pluie par de la tôle perforée laqué dans les étages. Leur RDC étant fermé d’éléments permettant de faire grimper la végétation. Ces moucharabieh, tôles perforées et plantes grimpantes donne une bonne protection et offre une autre lecture du lieu la nuit, de créer un négatif, au grès de l’utilisation des lumières : une animation par les habitants.

Les surfaces de bureaux sont facilement mutables en logements.