Aller au contenu principal

Centre-Bus à Saint-Pierre : un centre bus ou des bureaux ?

Le Nouveau Centre Technique de la CIVIS se situe désormais Zac de Pierrefonds à Saint-Pierre. Il s’agit là d’un investissement majeur qui nécessitait un projet architectural bien adapté où prime fonctionnalité et dynamique, une dynamique considérée et jugée comme indissociable du signifiant « bus ».

Informations du projet

Faire signe

Cet équipement logistique doit immédiatement être identifié grâce à une architecture lui conférant une image plus subtile que celle traditionnelle des équipements logistiques. Les ateliers témoignent ainsi de toute l’attention qui leur a été accordée, en offrant un excellent exemple d’architecture industrielle ambitieuse, adaptée au contexte climatique local, une architecture où la sobriété est synonyme de durable.

Pour autant, la pièce maîtresse est constituée par le front bâti le long du boulevard urbain, et plus particulièrement par le " pôle directionnel " dont la position stratégique devait être valorisée. L’architecture s’applique à rompre les continuités, à jouer sur l’articulation des volumes et à diversifier les textures et les couleurs des différentes enveloppes. C’est par un jeu de toitures que notre architecture se veut dynamique et en mouvement. Clairement inscrit dans une démarche d’architecture tropicale, nous avons pris le parti de créer diverses oscillations de toiture qui viennent rythmer la façade.

L’architecture semble s’étirer. Pour créer une rupture, des éléments verticaux en bois ferment les patios et offrent ainsi une convivialité rappelant les soufflets d’autobus.

Un lieu de fonctions

Le volume des bureaux est autonome et visible tandis que les parkings et ateliers fonctionnent en retrait. Un véritable poumon vert en cœur d’îlot a pu être créé en complément de l’ensemble des autres traitements. Il s’agit d’améliorer la fonctionnalité en liaisonnant le Pôle tertiaire au Pôle atelier. Cette liaison permet un rapprochement évident entre les diverses fonctions que présente le projet.  Pour des raisons de sécurité, la séparation des flux et des circulations est ici primordiale. La fonctionnalité s’exprime d’abord dans l’organisation sécurisée des espaces.

Réunies dans un plan en peigne surmonté d’un volume, l’Exploitation et l’Administration ne s’y mélangent pas mais s’ouvrent largement sur les patios végétaux. La lumière et la ventilation naturelle sont omniprésentes, dans l’atelier, comme dans les circulations de l’administration.                    

Le patio est un vrai jardin, avec les notes de repos et de fraîcheur d’une élégante ombrière pour une meilleure ventilation naturelle. Le bâtiment est implanté selon le sens du vent pour favoriser le confort d’utilisation.